Point hebdo : le marché de l’énergie du 20 au 24 mars 2023

ATOO Energie vous dévoile son point hebdo sur le marché de l’énergie du 20 au 24 mars 2023. Dans cet article, découvrez les faits marquants de la semaine, ainsi que l’évolution des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Enfin, nous partageons avec vous, deux articles de presse pour tout savoir sur le secteur de l’énergie.

Que s'est-il passé la semaine dernière ?

Le Danemark et l’Allemagne veulent construire un gazoduc pour transporter de l’hydrogène vert

Vendredi dernier, le Danemark et l’Allemagne se sont associés pour construire un gazoduc transportant de l’hydrogène vert à l’horizon 2028. En effet, les deux pays ont signé un accord qui prévoit de convertir l’énergie éolienne et l’énergie solaire danoise en hydrogène, qui pourrait ensuite être utilisé comme carburant dans le transport terrestre, maritime et aérien, ainsi que dans l’industrie. Le ministre danois du Climat et de l’Energie, Lars Aagaard, a d’ailleurs précisé que « Bientôt, nous serons plus qu’autosuffisants en électricité verte, et celle-ci doit être utilisée pour produire des carburants verts destinés à l’exportation ». L’hydrogène vert pourrait donc remplacer le gaz fossile dans l’industrie allemande et ainsi réduire les émissions de CO2. Pour rappel, l’Allemagne avait déjà convenu un projet similaire avec la Norvège en début d’année, toujours dans un but de décarboner son économie. 

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le nucléaire sans la réforme de la sûreté

La semaine dernière, les députés de l’Assemblée ont adopté, à une grande majorité, le projet de loi sur le nucléaire qui vise notamment à construire six nouveaux réacteurs et à prolonger la durée de vie des infrastructures existantes. Le texte a cependant été voté sans la réforme de la sûreté nucléaire. En effet, le gouvernement souhaitait supprimer l’Institut indépendant dédié à l’expertise sur le nucléaire (IRSN) afin de le fusionner avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), mais les députés se sont opposés à cette réforme. Le vote du texte, s’il est adopté, permettra ainsi de lancer plusieurs chantiers en France, notamment à Penly (Seine-Maritime), où deux réacteurs EPR devraient voir le jour. Plusieurs centrales devraient atteindre une quarantaine d’années en 2025, c’est pourquoi ce projet de loi vise aussi à prolonger la durée de vie des réacteurs déjà existants, avec un objectif fixé à soixante ans. 

EDF en charge de construire le plus grand parc éolien français

Le plus grand parc éolien en mer français prévu à ce jour se situera en Normandie. C’est le consortium “Eoliennes en Mer Manche Normandie”, réunissant EDF Renouvelables et le groupe canadien Maple Power, qui sera en charge de la construction de celui-ci. Le ministère de la Transition énergétique a indiqué que ce parc “Centre Manche 1” serait opérationnel d’ici à 2031, et qu’il serait d’une puissance d’un gigawatt. Les éoliennes seront installées à 32 km des côtes normandes.  

Focus sur le marché du gaz naturel

point hebdo marché énergie 20 au 24 mars 2023

Les prix spot du gaz naturel ont baissé la semaine dernière, clôturant à 40,953 €/MWh le vendredi 24 mars.  

Le PEG CAL-24 est resté plutôt stable la semaine dernière, s’élevant à 48,306 €/MWh le vendredi 24 mars, contre 48,650 €/MWh une semaine plus tôt. De son côté, le PEG CAL-25 a très légèrement augmenté (+0,92% depuis le vendredi 17 mars) puisqu’il s’élevait à 41,131 €/MWh le vendredi 24 mars.  

Les prix du gaz naturel continuent de fluctuer à la hausse comme à la baisse. Les températures plus élevées que la normale et les prévisions de production renouvelable plus importante ont entrainé une légère baisse des prix. Certains pays européens ont déjà commencé à injecter du gaz dans leurs sites de stockage et cela pourrait se généraliser dans les jours à venir.  

Focus sur le marché de l'électricité

point hebdo marché énergie 20 au 24 mars 2023

Les prix spot de l’électricité ont fortement baissé la semaine dernière, clôturant à 56,91 €/MWh le vendredi 24 mars.  

Les CAL-24 et CAL-25 n’ont pas suivi la même tendance puisqu’ils s’élevaient respectivement à 191,39 €/MWh et 127,75 €/MWh le vendredi 24 mars. Il s’agit donc d’une hausse de 8,04% pour le CAL-24 et de 4,14% pour le CAL-25 depuis le vendredi 17 mars.  

Les prix de l’électricité suivent légèrement les fluctuations du marché du gaz. Alors que de nombreuses questions subsistent concernant la disponibilité du parc nucléaire français, le projet de loi sur l’accélération du nucléaire vient d’être adopté. Il vise notamment à construire de nouveaux réacteurs et à prolonger la durée de vie des centrales. Les prix des émissions de CO2 ont suivi la tendance baissière des marché financiers, puis sont finalement repartis à la hausse en raison du rebond des marchés.  

Vu dans la presse

point hebdo marché énergie 20 au 24 mars 2023

Agrivoltaïsme : à quel point le marché va exploser ?

point hebdo marché énergie 20 au 24 mars 2023

Energies renouvelables : des records de croissance en 2022, encore insuffisants face au changement climatique

point hebdo marché énergie 20 au 24 mars 2023
lp rdv
Découvrez les tarifs actuels de l'énergie et obtenez la meilleure offre.