Quelle est la différence entre Engie et EDF ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un fournisseur d’énergie pour votre entreprise, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs pour trouver la meilleure option. Sur le marché français de l’énergie, deux acteurs majeurs se démarquent : EDF et Engie. Souvent confondus, ces deux fournisseurs sont, en réalité, plutôt complémentaires. Découvrez, à travers cet article, les différences entre EDF et Engie et les raisons pour lesquelles on les confond encore.

Présentation d'Engie et de ses missions

Engie est une entreprise internationale spécialisée dans la fourniture de gaz naturel et d’électricité. En France, il s’agit du fournisseur historique de gaz. En effet, auparavant, Engie portait le nom de GDF (Gaz de France), avant de devenir GDF Suez à la suite de sa fusion avec le Groupe Suez en juillet 2008.

A l’époque, Engie bénéficiait d’une position de monopole sur le marché du gaz. Cependant, l’année 2004 a marqué la fin de ce monopole pour les professionnels, ouvrant ainsi la voie à la libéralisation du marché en 2007 pour les particuliers.

Pour s’adapter à cette nouvelle concurrence sur le marché, Engie a élaboré sa propre stratégie grâce à son partenariat avec Suez, son expansion à l’échelle internationale, et son changement de nom :

  • 2008 : Gaz de France fusionne avec Suez, créant ainsi GDF SUEZ.
  • 2011 : GDF SUEZ devient le leader mondial de la production indépendante d’électricité.
  • 2014 : Le groupe étend ses opérations à 70 pays tout en continuant à promouvoir la transition énergétique à l’échelle mondiale.
  • 2015 : GDF SUEZ devient ENGIE, un nom simple évoquant l’énergie accessible à tous. Aujourd’hui, à la fois fournisseur d’électricité et de gaz naturel à prix de marché, Engie ne cesse d’innover et de développer une approche éco-responsable du secteur de l’énergie : électricité verte, panneaux solaires, biogaz…

Présentation d'EDF et de ses missions

En France, EDF est le fournisseur historique d’électricité. Avant que le marché de l’énergie ne soit ouvert à la concurrence, EDF détenait le monopole de la vente d’électricité aux consommateurs français. Tout comme pour Engie, l’année 2004 a été marquée par l’ouverture du marché de l’électricité pour les professionnels.

Actuellement, EDF est le seul acteur, aux côtés des Entreprises locales de distribution (ELD), à avoir l’autorisation de commercialiser le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité, également appelé “Tarif bleu”. Ce tarif est déterminé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Parallèlement, EDF vend également du gaz et de l’électricité en offre de marché.

EDF se distingue également par ses activités de production et de distribution d’électricité nucléaire. Grâce à son important parc nucléaire, il est le premier producteur d’électricité en France.

Il est important de noter qu’EDF est une entreprise publique. En effet, après l’ouverture du capital d’EDF et son entrée sur le marché en 2005, l’Etat a souhaité renationalisé entièrement l’entreprise afin de relancer, au plus vite, le nucléaire. C’est pourquoi, le 8 juin 2023, l’Etat a repris le contrôle de l’énergéticien à l’issue de sa renationalisation.

Comparatif entre Engie et EDF

Pourquoi les consommateurs confondent-ils Engie et EDF ?

La confusion entre Engie et EDF est compréhensible, car pendant longtemps, seuls ces deux fournisseurs dominaient le marché de l’énergie en France, chacun dans son domaine spécifique.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, les entreprises du secteur de l’électricité ont été fusionnées pour former un acteur national unique, EDF. La même logique s’est appliquée au gaz, avec les entreprises gazières fusionnant pour devenir une entité unique appelée GDF.

EDF et GDF étaient donc deux entités juridiquement distinctes mais qui partageaient un certain nombre de directions, comme la direction de la distribution nommée EDF GDF SERVICES puis EDF Gaz de France Distribution, ainsi que la direction du personnel.

À cette époque, EDF avait le monopole de la production, du transport et de la distribution d’électricité, tandis que GDF avait le monopole sur le marché du gaz.

Cependant, comme nous l’avons déjà mentionné, des exceptions ont intégré ce marché fortement réglementé : les entreprises locales de distribution (ELD). Ces ELD vendent de l’électricité et/ou du gaz dans des territoires spécifiques, tels qu’une commune ou un groupe de communes. Elles sont des petits fournisseurs historiques détenus par des collectivités locales telles que des villes ou des métropoles.

Les ELD ont donc échappé à la nationalisation de 1946 et ont toujours eu la possibilité de commercialiser de l’énergie au Tarif Réglementé de Vente (TRV). C’est le cas de GEG à Grenoble, d’UEM à Metz ou encore de Gaz de Bordeaux à Bordeaux.

L’ère de la libéralisation du marché de l’énergie a commencé à la fin des années 1990, mettant fin à cette mainmise sur le secteur de l’énergie qui avait duré plus de 50 ans. La libéralisation a débuté en 1999 avec les grands comptes et l’industrie, puis s’est étendue à l’ensemble des entreprises et des collectivités locales dans l’Union européenne en 2004, et enfin, elle s’est appliquée aux particuliers en 2007.

La différence entre Engie et EDF

La différence fondamentale entre Engie et EDF réside dans leur domaine d’expertise d’origine. Autrefois complémentaires, ces deux fournisseurs historiques sont aujourd’hui des concurrents directs. EDF a étendu son champ d’action en proposant des offres d’électricité à prix de marché, mais également des offres alternatives de gaz, pouvant être combinées ou choisies séparément.

De son côté, Engie a aussi diversifié son portefeuille en développant ses propres contrats pour la fourniture de gaz et d’électricité à des prix de marché.

En résumé, “EDF” n’est plus exclusivement associé à l’électricité, et “Engie” n’implique plus nécessairement la fourniture de gaz.

Pendant près de 50 ans, GRDF était en charge de toutes les activités liées au gaz en France, de l’approvisionnement à la distribution, en passant par le transport et la fourniture. Aujourd’hui, GRDF s’occupe d’acheminer le gaz sur les réseaux de distribution, alors qu’Engie est un fournisseur d’énergie en charge de commercialiser de l’électricité et du gaz naturel.

Voici une liste, non exhaustive, des principaux fournisseurs d’électricité pour les professionnels :

  • EDF
  • Engie
  • TotalEnergies
  • Alpiq
  • Primeo Energie
  • Vattenfall
  • Ekwateur
  • Ohm Energie

La question de savoir qui est le moins cher entre EDF et Engie nécessite une réponse nuancée. En effet, les tarifs que proposent EDF et Engie aux professionnels vont dépendre de plusieurs facteurs, tels que le type d’offre, le profil de consommation de l’entreprise et les options additionnelles choisies.

Pour les petites entreprises qui consomment peu, le Tarif Bleu d’EDF, peut être une solution intéressante puisqu’il offre une certaine stabilité et prévisibilité des coûts. En revanche, pour les entreprises dont la consommation est plus élevée et variable, Engie peut proposer des offres sur mesure plus compétitives.

comparer fournisseurs énergie
lp rdv
Comparez les offres d'électricité pour les professionnels