Evolution des Tarifs Réglementés : ce qui change au 1er février 2021

Crise sanitaire, vagues de froid, recrudescence des impayés : voici les principales raisons qui expliquent l’évolution des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz naturel ce 1er février 2021.

Quels impacts sur les factures des consommateurs ? Comment pallier ces augmentations ?

Hausse du prix de l'électricité : + 2,6 %

Conformément à la proposition émise par la CRE, l’évolution des tarifs réglementés de l’électricité au 1er février 2021 (tarif « bleu pro » d’EDF) entraîne une augmentation de 2,6 % TTC pour les professionnels et de 1,6 % TTC pour les clients résidentiels. Concrètement, les factures d’électricité risquent d’augmenter de 15 € en moyenne par an.

La Commission de Régulation de l’Énergie justifie ces augmentations par « les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français. Les mesures prises pour enrayer l’épidémie, qui ont notamment perturbé les opérations de maintenance du parc nucléaire, conjuguées à l’écrêtement de l’ARENH dont le plafond à de nouveau été largement dépassé lors du dernier guichet de novembre 2020, ont entraîné une hausse des coûts d’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité ».

évolution tarifs réglementés février 2021

Ces nouvelles évolutions s’inscrivent dans une tendance haussière du marché de l’électricité. Depuis août 2017, le prix du tarif réglementé de vente de l’électricité n’a cessé d’augmenter. Et ce n’est que le début ! Selon les projections de la CRE, les tarifs d’électricité devraient continuer de croître, au moins, jusqu’en 2025. Des scénarios qui s’expliquent, entre autres, par le développement des énergies renouvelables.

Hausse du prix du gaz : + 3,5 % en moyenne

Concernant l’évolution des tarifs réglementés de gaz en février 2021, appliqués par Engie, ils augmentent en moyenne de 3,5 %.Cette augmentation est de 0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz“, a détaillé la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué.

Cette hausse pour le mois de février s’explique principalement par une forte demande en gaz naturel liquéfié en Asie, liée notamment à une vague de froid exceptionnelle en Asie de l’Est“. “Il en résulte une hausse des prix du gaz sur les marchés internationaux, ce qui conduit les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel”, a-t-elle poursuivi.

évolution tarifs réglementés février 2021

Cette nouvelle progression du TRV de gaz naturel suit les tendances de ces derniers mois. Depuis l’été 2020, les tarifs du gaz n’ont cessé d’augmenter. Des hausses qui se répercutent sur les tarifs du fournisseur historique Engie, mais pas que ! Les consommateurs ayant souscrit une offre à prix indexé sur le TRV subissent également cette montée des prix.

évolution tarifs réglementés février 2021

Les tarifs réglementés du gaz ont disparu le 1er décembre 2020 pour l’ensemble des entreprises et professionnels. Son extinction définitive pour les particuliers est prévue pour le 1er juillet 2023.

Hausse du TURPE et harmonisation de la TCFE

À l’occasion de l’entrée en vigueur du TURPE 6 en août prochain, cette taxe, qui permet de financer les réseaux de transport de l’électricité va être revalorisée. Rappelons que le TURPE est une contribution payée par tous les consommateurs d’électricité, particuliers comme professionnels.

La CRE indique que « le TURPE 6 prend en compte la maintenance mais aussi la modernisation des réseaux, ainsi que les orientations françaises et européennes pour réussir la transition énergétique ». Pour faire face aux nouveaux investissements des gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, « la CRE retient des hausses tarifaires moyennes de 1,57 % par an pour RTE et de 1,39 % par an pour Enedis, soit une hausse d’environ 15 € de la facture annuelle d’un particulier à l’horizon 2024. »

À la hausse du TURPE vient s’ajouter une harmonisation du taux des taxes locales sur la consommation d’électricité. Une réforme de la TCFE est prévue par le gouvernement et l’ensemble des communes devraient se voir attribuer un taux harmonisé. Ce projet de loi se traduira par une hausse de la fiscalité dans 21,7 % des communes de France et donc, une nouvelle augmentation de la facture d’électricité et de gaz naturel.

Comment éviter les hausses des tarifs de l'électricité et du gaz ?

L’évolution des tarifs de l’énergie impacte directement les consommateurs, qui voient leurs factures augmenter de plusieurs dizaines d’euros par an. Mais alors, comment peut-on échapper à ces augmentations ?

évolution tarifs réglementés février 2021

Souvenez-vous que les taxes et contributions sont communes à tous les fournisseurs. Ainsi, les prochaines évolutions du TURPE et de la TCFE se répercuteront sur votre facture d’électricité, de la même manière, quel que soit votre fournisseur.

Quoi qu’il en soit, la suppression progressive des tarifs réglementés est une véritable opportunité pour tous les consommateurs. Aujourd’hui, le moyen le plus simple et immédiat de faire des économies est de souscrire une offre à prix de marché. De plus en plus d’entreprises et de professionnels se laissent séduire par les conditions tarifaires attractives des fournisseurs alternatifs.

Mais les offres de marché sont multiples. Seule la souscription d’une offre à prix fixe vous permettra de ne pas subir trop fortement ces hausses.

Choisir une offre à prix fixe

Un contrat de fourniture d’électricité ou de gaz naturel à prix fixe signifie que le prix de l’énergie reste inchangé pendant toute la durée du contrat (de 1 à 4 ans). De fait, les consommateurs disposant de ce type d’offre ne sont pas impactés par les récentes hausses des cours de l’électricité et du gaz naturel.

Souscrire une offre à prix fixe, c’est choisir de sécuriser votre prix sur du long terme, et d’avoir une visibilité sur votre budget énergétique sur plusieurs années.

Optimiser son TURPE

Le TURPE représente en moyenne 30 % d’une facture d’électricité. S’il est inévitable de s’en acquitter, il est toutefois possible de l’optimiser grâce à deux leviers : la puissance souscrite et la version d’utilisation.

Experts dans l’énergie, nos conseillers étudient vos consommations d’électricité annuelles. Grâce à une analyse efficace, nous vérifions l’adéquation entre votre puissance souscrite, votre option tarifaire et vos consommations réelles. Si besoin, nous adaptons ces données afin de vous proposer une offre d’électricité sur mesure, adaptée à votre profil de consommation.

Grâce à cette étude de cas, découvrez comment notre client, gros consommateur d’électricité, a réussi à économiser plus de 25 000 €/an !

Dans un contexte économique déjà difficile, les tarifs réglementés d’électricité et de gaz naturel poursuivent leur envolée. Le tarif d’acheminement et les taxes locales sur la consommation d’électricité vont également croître sur l’année 2021. Une mauvaise nouvelle pour une grande partie des consommateurs qui devraient voir leurs factures d’énergie augmenter de plusieurs dizaines d’euros par an. 

Pour se protéger de ces nombreuses évolutions, il est souvent nécessaire de renégocier ses contrats de fourniture d’électricité et de gaz naturel et d’opter pour une offre à prix fixe. Pour en savoir plus, contactez nos experts et bénéficiez d’une étude personnalisée gratuite de vos contrats d’énergie.

TRV 2022
lp rdv
Comparez les offres d'électricité pour les professionnels