L’hiver est sous contrôle grâce aux stocks de gaz élevés

A l’approche de la saison hivernale, les signaux sont clairs : la France est mieux préparée que jamais. Avec des réserves de gaz légèrement en hausse cette année, Storengy, le principal opérateur de stockage, annonce fièrement que les réservoirs sont pleins à 99% à l’approche de l’hiver. Un contraste significatif par rapport à l’an dernier, où les stocks étaient descendus à 28% à la fin de la saison froide.

Une saison de remplissage réussie

Alain Caracatzanis, directeur de l’opérateur industriel chez Storengy, exprime son optimisme : “Depuis le début de la saison hivernale, les températures ont été clémentes, nos clients n’ont quasiment pas sollicité les stocks, qui sont aujourd’hui remplis à 99 %”. Cela se traduit par une disponibilité impressionnante de 134 TWh en réserve en France, soit environ un tiers de la consommation de gaz.

La saison de remplissage réussie de cette année s’est déroulée dans un environnement plus apaisé, avec des prix en baisse. L’obligation réglementaire d’avoir des stocks remplis à 90% au 1er novembre a été atteinte un mois à l’avance. Cela montre la capacité du secteur à anticiper et à répondre aux besoins.

De nouvelles capacités en vue

Pour cet hiver, les capacités de stockage de Storengy ont été réservées à 100%. Pour l’hiver 2024-2025, 68% d’entre elles ont déjà été commercialisées. Cette anticipation est renforcée par une légère augmentation des stocks cette année, avec l’approbation de l’utilisation de nouvelles capacités équivalant à 1,6 TWh. Cela correspond à la consommation annuelle de 140 000 foyers.

La directrice générale de Storengy, Charlotte Roule, plaide en faveur de nouvelles extensions de capacité, soulignant le besoin évident étant donné que les stocks étaient descendus à 28% à la fin de l’hiver dernier.

Vers un avenir durable

Au-delà de la gestion immédiate, Storengy investit dans la reconversion de ses sites pour anticiper l’évolution des usages. La stratégie nationale pour l’énergie et le climat prévoit une transition vers des énergies renouvelables d’ici 2050. Cependant, selon une étude de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), il est nécessaire de conserver des réseaux et des stockages de gaz.

Les investissements de Storengy pour l’année 2023, totalisant 194 millions d’euros, sont orientés vers la réduction des émissions de méthane, le renforcement de la sécurité des installations, et l’optimisation de la sécurité d’approvisionnement. Une part importante est dédiée à des projets d’avenir, notamment le stockage d’hydrogène. Storengy vise à proposer 1 TWh de stockage d’hydrogène d’ici 2030, contribuant ainsi à une transition énergétique plus durable.

Le projet HyPSTER à Etrez, premier démonstrateur d’un grand stockage souterrain d’hydrogène, illustre cette vision d’avenir. Progressant de la phase de test vers l’utilisation complète de la cavité, le projet vise à stocker jusqu’à 50 tonnes d’hydrogène. Cela ouvre la voie à une capacité totale de 6 700 tonnes réparties sur quatre cavités situées à 1 300 mètres de profondeur. Ce projet ambitieux incarne l’engagement continu de Storengy envers l’innovation et la durabilité, offrant un aperçu prometteur de l’avenir énergétique.

stockage de gaz
lp rdv
Comparez les offres d'électricité pour les professionnels