Enchères de capacité 2020 : vers une hausse de la facture d’électricité ?

Pour prouver qu’ils sont capables de couvrir la consommation de leurs clients pendant les périodes de pointe, les fournisseurs d’électricité doivent disposer d’un certain volume de garanties de capacité. Ces certificats peuvent s’échanger lors de sessions de marché de gré-à-gré ou bien lors d’enchères. Pour une année de livraison donnée, plusieurs sessions d’enchères de capacité sont organisées par EPEX Spot, tout au long de l’année. Pour 2021, six sessions ont eu lieu dont la dernière s’est déroulée jeudi 10 décembre 2020.

Quels sont les résultats des enchères ? Comment les prix des garanties de capacité ont-ils évolué par rapport à l’année dernière ? Quels sont les impacts sur la facture d’électricité des professionnels ?
Récapitulatif dans cet article de blog.

Le mécanisme de capacité en bref

Pour pallier les défaillances du réseau électrique (pas de solution de stockage, hausse de la consommation pendant les heures de pointe), les autorités ont mis en place le mécanisme de capacité. Instauré le 1er janvier 2017, ce dispositif vise à garantir la sécurité d’approvisionnement de l’électricité en France, et particulièrement durant les heures de forte consommation.

Principe du mécanisme de capacité

Chaque fournisseur d’électricité doit prouver qu’il est capable de subvenir aux besoins en électricité de ses clients, et notamment pendant les périodes de pointe (en hiver).

Pour le prouver, il doit disposer d’un certain volume de certificats, appelés garanties de capacité (GC). La quantité de GC nécessaire est calculée au prorata de la consommation réelle des clients pendant les périodes de pointe. Pour obtenir ces certificats, les fournisseurs doivent les acheter sur le marché de gré-à-gré ou bien via un système d’enchères.

L’obligation de capacité représente un coût pour les fournisseurs d’électricité. Ils le répercutent, en partie, sur la facture d’électricité de leurs clients.

Le système d'enchères du mécanisme de capacité

Pour une année de livraison donnée, plusieurs sessions annuelles sont organisées par EPEX Spot, sous contrôle de la CRE. Lors de ces sessions, les « offreurs » rencontrent les « demandeurs », qui ne sont autres que les fournisseurs d’électricité.

EPEX Spot organise 6 enchères pour les garanties de capacité livrées l’année suivante. À la suite des différentes sessions, un prix de la moyenne des enchères (PRM) est établi. Ces différentes enchères permettent de déterminer un prix de référence des garanties de capacité.

Pour répercuter le surcoût de leurs achats de GC, les fournisseurs vont se baser, soit sur le PRM, soit sur le prix de la dernière enchère. Ils devront également prendre en compte le coefficient de sécurité, établi par RTE.

Enchères de capacité 2020
Le coefficient de sécurité est une marge de flexilité. Il tient notamment compte des interconnexions du réseau français avec les pays frontaliers.
Enchères de capacité 2020

Enchères de capacité pour l'année 2021

Enchères de capacité 2020

L’accalmie fut de courte durée ! Après la hausse impressionnante du prix des garanties de capacité en juin dernier, les prix étaient retombés en septembre et octobre. C’était sans compter sur la dernière enchère de capacité qui a eu lieu jeudi 10 décembre 2020. Les GC se sont échangées au prix de 39 095 €/MW, soit une augmentation de près de 20 % par rapport aux enchères d’octobre dernier et de plus de 50 % par rapport au PRM 2020.

Quelles sont les conséquences des enchères de capacité ?

Rappelons que les fournisseurs d’électricité se basent sur ces enchères pour fixer le coût du mécanisme de capacité. Un coût qu’ils ajouteront sur la facture d’électricité de leurs clients.

Depuis la mise en place du mécanisme, une ligne « capacité » ou « obligations » est visible sur la facture des consommateurs. Elle est ajoutée dans la partie « consommation » ou « taxe et contribution ».

Enchères de capacité 2020

Attention : chez certains fournisseurs, le montant du mécanisme de capacité n’est pas détaillé. Cela ne signifie pas qu’il n’existe pas ! Il sera simplement directement intégré dans le prix de la consommation.

Qu’un fournisseur décide de prendre le PRM comme prix de référence (31 241,5 €/MW) ou bien le prix de la dernière enchère (39 095 €/MW), le résultat sera le même : la facture d’électricité des consommateurs devrait augmenter dès 2021.

Comment limiter la hausse sur ma facture d'électricité ?

Prélevé directement sur la facture des consommateurs, le mécanisme de capacité représente un surcoût de 2 €/MWh en moyenne. Ce supplément dépend principalement du profil de consommation du site concerné : plus votre consommation de pointe est importante, plus votre facture sera élevée. Ainsi, un consommateur responsable, qui consomme peu sur les heures de pointe, sera moins impacté.

Les répercussions dépendent également de la stratégie de votre fournisseur et de vos conditions contractuelles. À chaque fournisseur sa méthode d’élaboration du prix de la capacité :

  • Uniforme : un montant en €/MWh est appliqué sans distinction horosaisonniers. Le consommateur est alors impacté, quel que soit son type de consommation.
  • Différencié : le montant en €/MWh varie en fonction des postes horosaisonniers. Le consommateur peut alors modifier sa consommation pour diminuer l’impact du mécanisme de capacité sur sa facture.
  • Personnalisé : le montant est déterminé selon une formule de calcul propre à chaque fournisseur et qui prend en compte la consommation de pointe du client. Le client est alors impacté de manière équitable. Et il peut diminuer ses factures en réduisant sa consommation de pointe.
Pour savoir quelle méthode est utilisée par votre fournisseur, vérifiez vos conditions générales de vente. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos experts.

L’augmentation du prix de la capacité est l’une des nombreuses conséquences de la pandémie du coronavirus. Le ralentissement économique a impacté le planning de maintenance du parc nucléaire d’EDF, entraînant inévitablement une baisse de la production nucléaire. La hausse brutale du prix des capacités est-elle uniquement due à la crise du Covid-19 ou va-t-elle devenir la nouvelle tendance sur le marché de l’électricité ?

capacité
lp rdv
Comparez les offres d'électricité pour les professionnels