Point hebdo : le marché de l’énergie du 7 au 11 novembre 2022

ATOO Energie vous dévoile son point hebdo sur le marché de l’énergie du 7 au 11 novembre 2022. Dans cet article, découvrez les faits marquants de la semaine, ainsi que l’évolution des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Enfin, nous partageons avec vous, deux articles de presse pour tout savoir sur le secteur de l’énergie.

Que s'est-il passé la semaine dernière ?

Crise énergétique : le gouvernement a publié une checklist destinée aux entreprises

Le comité de crise sur l’énergie a publié, la semaine dernière, une checklist dans le but d’accompagner les entreprises dans le cadre du renouvellement de leurs contrats de fourniture d’énergie. Cela doit leur permettre d’anticiper ce renouvellement et de faciliter la prise de décision. Cette checklist “énergie” est composée de 10 points abordant 4 thématiques : le contrat, les prix, les aides et la médiation. Elle vise notamment à informer les chefs d’entreprise sur les différents dispositifs d’accompagnement proposés par les pouvoirs publics. Mise à jour régulièrement, cette checklist fournit également une synthèse regroupant les informations sur les aides financières proposées par l’Etat ainsi qu’un focus sur la médiation afin d’apporter une solution aux entreprises en cas de désaccord persistant avec un fournisseur.  

Disponibilité nucléaire : nouvelle annonce d’EDF

L’énergéticien français a annoncé, la semaine dernière, qu’il visait une disponibilité de 42 réacteurs nucléaires pour le 1er décembre 2022, et de 46 pour le 1er janvier 2023, sachant que le parc nucléaire français compte 56 réacteurs au total. Ces prévisions ont à nouveau été revues à la baisse puisqu’EDF annonçait, dix jours plus tôt, une disponibilité de 45 réacteurs au 1er décembre 2022 et de 50 au 1er janvier 2023. Face à ce scénario, RTE a indiqué que les risques pourraient se manifester uniquement en cas d’hiver froid. En effet, selon le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, un hiver chaud comme celui de 2019-2020 ne nécessiterait pas d’appel au signal orange d’Ecowatt sur les prochains mois.” 

Le Mozambique devient exportateur de gaz naturel liquéfié

Pays d’Afrique australe, le Mozambique a officiellement commencé à exporter du gaz naturel liquéfié (GNL) la semaine dernière. Cette première cargaison doit être acheminée en Europe, qui est actuellement confrontée à la diminution des flux d’hydrocarbures venant de Russie. Il s’agit là d’une avancée significative dans la sécurité énergétique de l’Europe. En effet, depuis l’invasion de la Russie en Ukraine, de nombreux Etats sont en concurrence pour avoir accès à des livraisons de GNL. Ce gaz est plus cher à importer que le gaz acheminé par gazoduc, surtout dans cette période où la demande est supérieure à l’offre, ce qui tire davantage les prix à la hausse. Les cargaisons se dirigent donc vers les pays les plus riches, ce qui aggrave la crise dans les pays les plus modestes de l’Europe, comme le Pakistan. De plus, les inquiétudes concernant le remplissage des stocks de gaz pour l’hiver 2023, dues au redémarrage de la demande chinoise et de l’arrêt complet des importations en provenance de la Russie, pourraient donc s’atténuer grâce à ce nouveau partenariat.  

Focus sur le marché du gaz naturel

point hebdo marché énergie 7 au 11 novembre 2022

* Le changement d’année calendaire en janvier a eu un impact sur la courbe (forte baisse), alors que les prix, eux n’ont pas baissé dans cette mesure.

Les prix spot du gaz naturel ont baissé tout au long de la semaine, pour finalement repartir à la hausse le vendredi 11 novembre, en clôturant à 52,844 €/MWh.  

Les PEG CAL-23 et CAL-24 ont également baissé la semaine dernière, puisqu’ils s’élevaient respectivement à 96,88 €/MWh et 84,338 €/MWh le vendredi 11 novembre, soit une baisse de 13,29% et de 7,68% depuis le vendredi 4 novembre.  

Les prix du gaz naturel continuent de baisser en raison des températures supérieures aux normales de saison, et d’un très bon approvisionnement en GNL qui permet aux réserves de gaz de garder un bon niveau. Du côté des Etats membres de l’Union Européenne, un accord sur le plafonnement des prix est toujours en discussion. Certains pays menacent de ne plus participer aux futurs achats groupés.  

Focus sur le marché de l'électricité

point hebdo marché énergie 7 au 11 novembre 2022

Les prix spot de l’électricité ont baissé la semaine dernière clôturant à 138,47 €/MWh le vendredi 11 novembre. 

Les CAL-23 et CAL-24 ont suivi la même tendance puisqu’ils traitaient respectivement à 325,01 €/MWh et 255,75 €/MWh le vendredi 11 novembre, soit une baisse de 17,21% pour le CAL-23 et de 4,01% pour le CAL-24, depuis le vendredi 4 novembre.  

Les prix de l’électricité suivent la tendance de ceux du gaz naturel. Les prix du charbon ont également baissé la semaine dernière, grâce à un bon approvisionnement et des stocks confortables. Guidé par l’actualité concernant les mesures politiques RePowerEU, le prix des émissions de CO2 s’élève à 73 €/t.  

Vu dans la presse

point hebdo marché énergie 7 au 11 novembre 2022

Gaz : l’Europe autorise l’Allemagne à nationaliser l’ex-Gazprom Germania

point hebdo marché énergie 7 au 11 novembre 2022

Quels parkings devront obligatoirement être recouverts de panneaux solaires ? 

point hebdo marché énergie 7 au 11 novembre 2022
lp rdv
Comparez les offres d'électricité pour les professionnels